Recent publications in the history and philosophy of linguistics, May 2018

Below is a list of some monographs and collected volumes in the history and philosophy of linguistics that have appeared recently.

RABY, Valérie. Les théories de l’énoncé dans la grammaire générale. Lyon : ENS Éditions, 2018. Collection Langages. 256 p. ISBN 978-2-84788-697-9
Publisher’s website

29021100900810L
Cet ouvrage, inscrit dans le champ de l’histoire et de l’épistémologie des idées linguistiques, propose une enquête historique sur la constitution de l’énoncé comme niveau d’analyse pertinent pour les théories linguistiques. Énoncé est ici un terme générique désignant une séquence linguistique perçue comme complète, supérieure au mot, et qui forme – au moins intuitivement et empiriquement – une unité de la communication. Les grammaires générales et françaises des xviie et xviiie siècles thématisent l’énoncé et en font la théorie, au moyen d’un réseau terminologique et notionnel associant proposition, période, phrase, unités alternativement conçues comme concurrentes, redondantes ou complémentaires.

Cette étude s’attache aux modalités d’élaboration d’un statut syntaxique pour ces unités, ainsi qu’à la transformation du domaine d’objets de la grammaire qui en a résulté. Elle fournit les matériaux utiles à la saisie historique de notions toujours présentes dans le champ syntaxique contemporain, mobilisées aussi bien par les savoirs de spécialité que par la culture scolaire.


COSERIU, Eugenio. Introduction à la linguistique. Traduction de Xavier PERRET. Limoges : Lambert-Lucas; 2018. Classiques des sciences du langage. 136 p. ISBN/EAN 978-2-35935-232-0
Publisher’s website

couv_Coseriu1_1000-319x495
Cet opuscule d’Eugenio Coseriu a vu le jour en 1951, sous forme ronéotée, à Montevideo (Uruguay). Il n’était pas, originellement, destiné à la publication, mais à équiper les élèves de première année de l’Instituto de Profesores « Artigas » (Institut de formation des enseignants du secondaire) de Montevideo avec les fondements de la science du langage, pour les préparer à leur futur métier et à suivre les cours de linguistique (générale, romane et espagnole) que E. Coseriu y dispensa de 1951 à 1960. Il fut publié pour la première fois au Mexique, en 1983, puis en Espagne, en 1986, dans une seconde édition révisée par E. Coseriu lui-même. C’est la traduction de cette seconde édition que nous proposons ici.
Cette Introduction n’est pas un manuel de plus. L’étude du langage n’y est pas abordée par le biais d’un exposé systématique des diverses disciplines qui constituent les sciences du langage, ni des théories ou écoles ou méthodes variées qui prétendent en disséquer l’objet, mais par la présentation-discussion des divers aspects sous lesquels le langage articulé se présente à l’observateur, puis de ses dimensions humaine, sociale et historique, et des angles d’attaque de son étude scientifique telle que la concevait et la pratiquait E. Coseriu, c’est-à-dire menée de conserve avec une élaboration théorique originale.


CHISS, Jean-Louis, La culture du langage et les idéologies linguistiques, Limoges : Lambert-Lucas, 2018. 240p. ISBN/EAN 978-2-35935-238-2
Publisher’s website

couv_Chiss_1000-322x495
Sont ici rassemblés des travaux écrits au fil des années, repris et organisés en trois parties avec interférences, échos, rappels : critique des idéologies linguistiques avec ce que cela implique d’attention au langage, aux relations entre théories linguistiques et théories de la littérature puis entre politiques et enseignement des langues, où l’on dépasse les frontières de l’éducation pour investir l’en­semble de la socialité et s’interroger sur les limites de l’investigation en sciences humaines.

La première partie revient sur « la crise du français », inséparable de représentations sur « la vie du langage » et le « génie de la langue », une idéologie linguistique tou­jours active avec ses permanences et ses métamor­phoses, éclairant par bien des côtés le thème du devenir des Humanités.

La deuxième partie ausculte les conceptions de la litté­rature et de la lecture littéraire depuis l’ère structuraliste jusqu’à la tentation herméneutique confrontées à la « théo­rie du langage » et au concept de discours. Le débat linguistique vs esthétique est mis en rapport avec l’émer­gence de l’écriture de soi, dans les années 1980 comme aujourd’hui.

La troisième partie explore les « politiques du langage » avec Humboldt, Heidegger et Chomsky, les contradictions et les apories du comparatisme, les stéréotypes constitutifs des langues de bois. De la « crise du français » à la « crise du langage » et retour, un trajet intellectuel.


POT, Olivier. Langues imaginaires et imaginaire de la langue. Genève : Droz, 2018. Cahiers d’Humanisme et Renaissance. 840 p. ISBN : 978-2-600-05851-3

langues-imaginaires-et-imaginaire-de-la-languePlacée sous le signe de l’Utopia de Thomas More (1516) dont on vient de célébrer le demi-millénaire, cette offrande littéraire se veut un plaidoyer pour une « linguistique-fiction ». Faisant la part belle à la cryptographie (les « mots sous les mots ») ou aux glossolalies, écrivains, philosophes, linguistes voire psychiatres ont toujours rêvé, depuis la Renaissance, d’un alphabet qui organiserait aussi bien le monde des choses que l’univers des pensées, quand ils n’ont pas imaginé des hyperlangues, des langues hybrides ou encore des langues utopiques ou uglossies relevant de la fiction ethnographique. Les auteurs rassemblés dans ce volume rappellent aussi que, de l’Amérique à l’Europe orientale, un imaginaire des origines n’a cessé de vouloir démontrer la parenté entre les langues en recourant à des modèles identitaires tant bibliques que classiques. La musique n’est pas oubliée dans ce concert de fantasmagories langagières de même que les performances théâtrales de Valère Novarina.

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

Olivier POT
Le langage dans tous ses états : plaidoyer pour une linguistique-fiction

SOUS LE SIGNE DE L’UTOPIA DE THOMAS MORE : POUR UN ANNIVERSAIRE DES LANGUES IMAGINAIRES (1517-2017)

Pierre SWIGGERS
L’Utopia de Thomas More : l’illusion de la réalité, peinte en langage

DES CHIFFRES ET DES LETTRES : DE LA CRYPTOGRAPHIE À LA LANGUE UNIVERSELLE

Gisèle MATHIEU-CASTELLANI
Le monde-alphabet, l’alphabet-monde : le mythe de la langue originelle dans le Thresor de Claude Duret

Paul-Victor DESARBRES
Pratiques étymologiques chez Blaise de Vigenère

Jean-Raymond FANLO
Les chiffres en toutes lettres : l’imaginaire du langage dans le Traicté des chiffres ou secretes manieres d’escrire de Blaise de Vigenère

Curzio CHIESA
Leibniz et l’alphabet des pensées

LANGUES HYBRIDES OU HYPERLANGUES ?

Peter WUNDERLI
Le franco-italien – une langue imaginaire ?

Daniel MÉNAGER
La langue allemande telle qu’on l’imagine

Paolo ALBANI
L’italiano immaginario

ÉTHNOGRAPHIES LINGUISTIQUES OU LA PENTECÔTE AUX AMÉRIQUES

Marie-Christine GOMEZ-GÉRAUD
Pentecôte aux Amériques : de la glossolalie au bégaiement

Daniel DROIXHE
Séjours linguistiques au Nouveau Monde : les Origines américaines de Georg Horn (1652)

Maurice OLENDER
Les aléas de la Parole divine : performatif et traduction

LA LINGUISTIQUE DES VAINCUS : UN ORIENTALISME À L’ENVERS

Pietro U. DINI
Teorie e miti linguistici di epoca umanistica nel baltico orientale (sec. XVI-XVII)

Patrick SÉRIOT
La linguistique du ressentiment : langue primitive, langue imaginaire et souffrance identitaire en europe orientale

Sylvain AUROUX
Le mythe de la langue-mère

LES DEUX SCÈNES DU LANGAGE OU LA LANGUE SOUS LA LANGUE

Charles MALAMOUD
Le reste de la parole et l’ombre de l’amour

Daniel HELLER-ROAZEN
Nomina sacra

Gilles SIOUFFI
Propositions sur l’imaginaire de la langue et sur l’imaginaire linguistique

INCARNATION(S) DE LA LANGUE ET MODERNES GLOSSOLALIES

Gabriel BERGOUNIOUX
Entre folie et raison : la genèse du délire d’interprétation

Jean-Claude MATHIEU
Briser le langage pour toucher la vie

Natacha ALLET
Une langue du coeur : la marâtre et la petite fille

Vincent CAPT
Une plume, un continu : l’imaginaire des avant-langues chez Henri Michaux

DRAMATURGIE ET LITURGIE DE LA PAROLE AUTOUR DE VALÈRE NOVARINA

Patrick SUTER
Imaginer par la langue, inventer la langue : Gatti et Novarina

Marco BASCHERA
Le centre vide du renversement continuel : à propos d’une figure de base du théâtre de Valère Novarina

FANTASMAGORIES SONORES. LA MUSICIENNE DU SILENCE

Laurence WUIDAR
L’imaginaire symbolique du langage musical contrapuntique

Brenno BOCCADORO
Stylus phantasticus

BOUTS DE LANGUES ET BOUTS DE PEUPLES UTOPIES ET UGLOSSIES

Olivier POT
Langage/voyage. Ou des mots et des mondes (Dante, Rabelais, Beckett, Pinget, Michaux et Cie)

INDEX NOMINUM

TABLE DES ILLUSTRATIONS


SAUSSURE, Ferdinand de, La grammaire du gotique. Deux cours inédits : Cours de grammaire gotique (1881-1882 et 1890-1891). Accompagnés d’autres articles de Saussure sur le gotique. Edités avec notes et commentaires par André Rousseau. Paris : Honoré Champion. 2018, 504 p. ISBN : 9782745345783
Publisher’s website

33304116_2080612772220474_3389196231287767040_n

Ferdinand de Saussure (1857-1913) a passé dix ans de sa vie à Paris, à l’École des Hautes-Etudes (devenue E.P.H.E.), où il avait été recruté par Michel Bréal comme « Maître de conférences pour le gotique et le vieux-haut-allemand ». Au cours de ces dix années (1881-1891), il a fait très régulièrement des cours sur la langue gotique et parfois sur d’autres langues indo-européennes anciennes (latin, grec, lituanien notamment).
Nous avons eu la chance de retrouver, plus de cent ans après, deux Cours sur le gotique, celui de la première année (1881-1822), et surtout celui de la dernière année (1890-1891), le plus achevé. Nous sommes heureux d’offrir ces Cours à un public de connaisseurs, après les avoir pourvus d’un appareil complet de notes explicatives, destinées à les rendre intelligibles au lecteur d’aujourd’hui, qui ne manquera pas de les accueillir comme une sorte de testament d’outre-tombe.

Posted in Publications, Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: